/medias/image/16985590795abd0572d1f01.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Petit-déjeuner rencontre avec Christine Rigoulot (1996)

Petit-déjeuner rencontre

-

12/03/2013

Le 8 mars dernier, les étudiants de première année du programme Arts Culinaires et Management de la Restauration ont participé, pour la première fois, à un petit-déjeuner rencontre. L'occasion pour eux de faire connaissance avec Christine Rigoulot (promotion 1996), Chef Exécutif du restaurant franco-japonais Do Mo à Lyon Confluence. Christine a fait preuve d'une grande générosité en partageant son expérience et ses conseils pour éclairer les étudiants sur leur future carrière.

Déjà mariée et mère de deux enfants, Christine a intégré tardivement l’Institut Paul Bocuse à l’âge de 30 ans. Avec une vie active déjà bien engagée dans la grande distribution, au poste de Directrice administratif et comptable, elle décide de réorienter sa carrière vers la cuisine. Christine effectue son premier stage chez Guy Lassausaie à Chasselay (69), un restaurant étoilé de type familial qui lui permet de confirmer son choix. Élève prometteuse, Paul Bocuse lui propose de prendre en charge le Pavillon Bellevue à Belley (01) avec pour mission principale de le redresser financièrement. Ce fut un tel succès que la propriétaire, voyant la belle progression de son chiffre d’affaires, conserva finalement son établissement.

Un an plus tard, toujours à la demande de son mentor Paul Bocuse, Christine accepte un nouveau challenge : la réouverture de l’hôtel-restaurant l’Abbaye à la Colle-sur-Loup (06). En huit mois, elle fait de cet établissement fermé depuis plusieurs années un lieu authentique et prisé dans la région. « Tout était à refaire, il fallait trouver des fournisseurs, établir une carte, inventer de nouvelles recettes… Un challenge comme je les aime ! »

Son nouveau défi l’attend ensuite en Haute-Saône où c’est avec son mari qu’elle décide de reprendre l’affaire familiale L'Oranger, situé à Traves (70) dans un petit village de 400 habitants. Ils décident ensemble de transformer cette brasserie en trois types de restauration : un gastronomique le week-end, une pizzeria et une cuisine-bistro la semaine. Son expérience dans l’ouverture et la réorganisation de restaurants lui assure encore une fois la réussite de son établissement qui deviendra une des fiertés de sa région.

« Mon mari et moi avons géré pendant onze ans notre restaurant à Traves, c’est une fierté mais également beaucoup d’implication et de fatigue. Il faut être réaliste, nous avions très peu de jours de repos, ce fut un engagement permanent et notre vie de famille a dû s’adapter à notre travail. A contrario, je pouvais gérer mes horaires comme je le souhaitais, si je voulais profiter de mes enfants un jour je n’en étais pas privée. »

Le fil des aventures l’a conduit à travailler dans le restaurant-boutique Terre de Truffes à Nice,  un restaurant-épicerie spécialisé dans la truffe. « C’est un concept fabuleux qui demande une créativité débordante, chaque jour nous devions concevoir une nouvelle recette à base de truffes pour l’entrée, le plat et le dessert. Terre de Truffes propose des mets gastronomiques, le défi le plus important était de concilier des produits de grande qualité à des saveurs surprenantes. » Six mois plus tard, Christine se voit attribuer le poste de Directrice du restaurant à Paris Madeleine.

« Je pense que ma formation à l’Institut Paul Bocuse a contribué à ma réussite. C’est en mettant son nom en avant sur mon CV que de nombreuses portes ce sont ouvertes. Cependant, toute médaille a son revers, il faut sans cesse mettre à l’épreuve nos compétences et notre professionnalisme pour prouver ce que l’on vaut. Il faut faire mieux que les autres car c’est ce que notre formation reflète. »

« Étant de nature curieuse, j’ai besoin de renouveler sans cesse mes connaissances ; ce pourquoi j’ai accepté la demande d’une amie : une mission de quatre mois dans un mas provençal transformé en chambres d'hôtes de haut standing. L'objectif était de développer la clientèle et proposer une offre de restauration. J’ai ainsi créé de nouvelles recettes, renouvelé la carte et proposé un atelier de cuisine afin de créer une relation familiale avec nos hôtes. »
 

Aujourd’hui,Christine est Chef Exécutif du Do Mo à Lyon Confluence, un restaurant qui allie des produits français aux savoir-faire japonais. Le but est de présenter de bons produits français déclinés sous trois formes : une française, une franco-japonaise et une japonaise. « L’idée est de prouver qu’un produit peut être adapté à n’importe quelle culture. » Christine est en charge de la création de la carte avec l’aide de son second japonais, elle supervise également une équipe composée de quatorze cuisiniers.

« Ce poste me permet d’acquérir des techniques japonaises insoupçonnables tout en développant ma culture culinaire aux frontières japonaises. Mon expérience est fondamentale pour remplir au mieux mon rôle de Chef Exécutif. Nous servons jusqu’à 250 couverts par jour, les quantités sont donc importantes, ce qui ne doit en rien altérer la qualité de nos plats. »

Nous retrouverons très vite Christine pour connaître la suite de ses aventures culinaires…

DO MO
45 Quai Rambaud
69002 Lyon
Tél : 04 37 23 09 23
www.do-mo.fr



1087 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Petit-déjeuner rencontre

Club Alumni Paris – "Petit-déjeuner à thème"

User profile picture

Amalia Juarez

05 décembre

Petit-déjeuner rencontre

Les entretiens Alumni « ENTREPRENEURIAT » avec Marie-Caroline Dulbecco (2013)

User profile picture

Amalia Juarez

31 janvier

Petit-déjeuner rencontre

Petit-déjeuner rencontre avec Florent Poulard (Alumni 2011)

User profile picture

Amalia Juarez

21 septembre