/medias/image/16985590795abd0572d1f01.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Mathieu Greppo, Directeur général de l’hôtel Hyatt Regency Dubaï Creek Heights (Emirats arabes unis)

Portrait

-

02/12/2014

Diplômé en 1995 du programme Management International de l’Hôtellerie et de la Restauration de l’Institut Paul Bocuse, Mathieu Greppo est devenu le spécialiste des ouvertures d’hôtels des plus grandes chaînes hôtelières de luxe en Asie Centrale. Il dédie sa carrière à cette mission qu’il remplit avec dévotion. Découvrons un parcours hors du commun, traversant le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, la Russie, le Koweït, le Mali…
 
A l’âge de 18 ans, Mathieu se prédestinait à une carrière d’avocat. Pendant deux ans, il suivra des études de droit à l’Université Panthéon-Assas (Paris 2), jusqu’à l’apparition télévisée de Paul Bocuse, invité sur les plateaux de Canal+ pour présenter son Ecole. Séduit par les formations dispensées à l’Institut Paul Bocuse, Mathieu réalise à quel point il est fait pour ce métier en tant qu’amateur de gastronomie, d’œnologie et de voyages.
 
La suite pour Mathieu : des stages au Grand Hôtel de l’Opéra à Paris ainsi qu’au Café de la Paix, des rencontres inoubliables avec des étudiants issus de pays et de cultures différentes. Ces rencontres font de lui un homme curieux et cultivé qui mettra à profit ses relations pour voyager dans le monde entier.
 
« J’ai débuté ma carrière au sein de la chaîne InterContinental à Paris au Grand Hôtel en tant qu’Assistant régisseur du matériel. Puis, j’ai été transféré au service Banquet au poste de Maître d’hôtel, jusqu’au moment où le Directeur F&B m’offre l’opportunité de participer à l’ouverture de l’Intercontinental Tashkent  en Ouzbékistan. »
Une mission éphémère qui devait durer trois mois et qui a finalement duré quatre ans ! « Je me suis rendu ensuite au Kazakhstan où j’ai été promu Directeur de la restauration, de nouveau dans le cadre d’une ouverture. »  
 
Après un retour furtif en Europe, et plus précisément au Luxembourg, Mathieu se dirige vers Moscou pour rejoindre la chaîne Kempinski au Baltschug. Mais dans une succession d’opportunités, il est d’abord transféré sur la Mer Morte en Jordanie pour ouvrir le Kempinski Ishtar en tant que Directeur Adjoint puis s’en suivent quatre mois au Koweït pour effectuer un remplacement.
« Par la suite, j’ai été transféré au Mali pour reprendre la direction d’un hôtel de la chaîne Kempinski qui était à l’époque en grande difficulté. Cette mission a duré six mois, jusqu’à ce que le groupe Hyatt me contacte pour me proposer le poste de Directeur général  en ouverture au Tadjikistan ! A ce moment-là, l’hôtel Hyatt était le seul 5 étoiles du pays, d’où la difficulté de trouver du personnel qualifié. Nous avons dû recruter plus de 25 expatriés pour la première année car sans eux c’était impossible d’ouvrir à temps pour le sommet de Shanghai en 2008. Malgré les difficultés rencontrées pour former aussi sur place le personnel et celles liées à la zone, réputée comme dangereuse, l’ouverture fut un succès. La chaîne m’a ensuite confié la mission de reprendre l’activité d’un hôtel situé dans l’Oural en Russie. »
 
Après avoir dirigé l’hôtel pendant quatre ans, Mathieu reçoit le prix de la meilleure équipe de la chaîne Hyatt en Europe, Afrique et Moyen Orient. Une belle récompense qui lui permet à nouveau d’être transféré à Dubaï pour l’ouverture de l’hôtel Hyatt Regency Dubai Creek Heights au sein du développement “Healthcare city”. L’ouverture officielle est prévue le 1er mars 2015, l’hôtel comptera  464 chambres et 405 appartements avec un espace banquet de 3200m². En tant que Directeur général, sa mission principale est de recruter les 500 employés* du site. Il met également en place une équipe commerciale afin de positionner l’hôtel rapidement sur tous les réseaux sociaux. Mathieu voyage d’ores et déjà régulièrement en Europe et en Asie pour promouvoir son hôtel auprès des tours opérateurs dans les salons dédiés au secteur.
 
« Souvent les gens me demandent si ce n’est pas trop stressant de faire des ouvertures car j’en ai déjà cumulé trois en tant que Directeur général et deux en tant que Directeur adjoint. Je leur réponds que le stress commence une fois que l’ouverture est passée car il faut ensuite compléter l’hôtel pour remplir les objectifs donnés par les propriétaires. »
 
D’après Mathieu, pour devenir un bon Directeur général il faut : « Etre persévérant, ne pas se démotiver au premier échec et partir tôt à l’international, si vous voulez gravir les échelons rapidement. J’ai été nommé Directeur général à 35 ans chez Hyatt car j’avais déjà bien navigué. Sans ces diverses expériences à l’international, je ne pense pas que j’aurais pu atteindre un tel niveau de poste aussi tôt dans ma carrière. L’hôtellerie est un secteur fantastique et je suis convaincu que si l’on a du bon sens, de la mobilité et un diplôme en poche, on peut très vite gravir les échelons. »
 
A vous de jouer !
 
HYATT REGENCY DUBAI CREEK HEIGHTS
Pre-opening Office (Located at Dubai Healthcare City)
P.O. Box 5668, Dubai, United Arab Emirates
http://dubai.regency.hyatt.com
 
*De nombreux postes sont à pourvoir au sein du Hyatt Regency Dubai Creek Heights, en savoir plus : http://www.catererglobal.com/job/10954161/hyatt-regency-dubai-creek-heights-pre-opening/?LinkSource=HomePage
 

584 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portrait

Louis-Augustin Gardon (Alumni 2015) fait rayonner l’Institut Paul Bocuse à l’Hotel Eclat à Pékin (Chine)

User profile picture

Amalia Juarez

22 mars

Portrait

"Comment renouveler son offre et ses techniques culinaires grâce à la formation continue ?" par Emmanuelle Coureault (Alumni 2000)

User profile picture

Amalia Juarez

14 février

Portrait

Daria Danaila (Alumni 2014), Directrice des achats chez Eurolink Medical Congresses à Londres (UK)

User profile picture

Amalia Juarez

19 juillet